Viols et harcèlements, la stratégie de la poussière sous le tapis de l’armée française (blog)

Depuis quelques jours, les médias se passionnent pour un livre d’enquête publié par les journalistes Leila Minano et Julia Pascual. La guerre invisible est sobrement sous-titré Révélations sur les violences sexuelles dans l’armée française. Sobrement car au fil des pages, on en prend plein les tripes à lire la centaine de témoignages de femmes victimes de tout ce que l’on peut imaginer comme agressions sexuelles, depuis les brimades, les harcèlements, les injures sexistes, les attouchements jusqu’au viol organisé avec usage de drogue.

Si certains préfèreront voir dans ce document le retour d’incidents isolés, illustrant la « bêtise » de certains hommes, on est tentés, pardonnez-moi mon colonel, d’y voir quelque chose de plus conséquent. Comme le remarquent les auteures, les violences sexuelles sont particulièrement difficiles à exprimer pour les victimes. D’autant plus dans un contexte hautement hiérarchisé. Et si elles assurent n’avoir approché que le haut de l’iceberg, qui, dans l’institution militaire, n’a pas entendu parler ou croisé des cas semblables à ceux égrainés au fil des pages.

Lire la suite sur le blog de Guerres et inluences :

http://www.guerres-influences.com/guerre-invisible-viols-harcelements-strategie-poussiere-sous-tapis/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :