Violences sexuelles dans l’armée : la parole des femmes libérée (Interview)

L’enquête de deux journalistes qui publient « La Guerre invisible » a levé ce tabou. Francetv info revient, avec l’une des coauteures, sur les raisons de cette onde de choc.

Avec 15% de femmes sur 230 000 engagés, l’armée française est la plus féminisée d’Europe. Revers de la médaille : cette féminisation s’est accompagnée de harcèlement et de violences sexuelles, largement passés sous silence jusqu’à la publication du livre La Guerre invisible, de Leila Miñano et Julia Pascual, fin février. Depuis, les médias se font l’écho de nouveaux cas et de nouvelles plaintes.

Conscientes d’avoir libéré la parole des femmes militaires, les deux journalistes auteures du livre poursuivent désormais leur enquête avec un documentaire à venir et un blog, lui aussi intitulé La Guerre invisible (titre inspiré de The Invisible War, documentaire américain qui avait révélé l’ampleur des viols perpétrés au sein de l’armée des Etats-Unis). Entretien avec Leila Miñano.

Francetv info : Comment avez-vous eu l’idée d’enquêter sur les violences sexuelles au sein de l’armée ?

Leila Miñano : Nous nous sommes rendu compte que c’était un vrai problème partout : aux Etats-Unis, en Israël, au Canada, en Australie, en Angleterre, en Espagne. Mais en France, on n’en parlait pas : il n’y avait ni enquête journalistique, ni enquête interne aux armées. Nous nous sommes demandé pourquoi.

Pour lire la suite de l’interview : http://www.francetvinfo.fr/france/violences-sexuelles-dans-l-armee-la-parole-des-femmes-liberee_551215.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :