La «Guerre invisible» au grand jour

L’enquête de Leila Minano et Julia Pascual sur les violences sexuelles dans l’armée française a provoqué un début de prise de conscience, au moins politique. Fin février, le ministre de la défense a annoncé l’ouverture d’une enquête interne. Mais c’est toute une culture qu’il va falloir modifier.

Il n’y a aucune étude disponible sur le sujet en France, et pourtant, l’armée française est l’une des plus féminisées du monde, avec près de 15 % de femmes sur 230 000 engagés. Dans leur ouvrage, La Guerre invisible – révélations sur les violences sexuelles dans l’armée française, les journalistes Leila Minano et Julia Pascual s’attaquent à un tabou bien français. Aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Allemagne, cela fait des années que les relations hommes-femmes dans l’armée, et plus particulièrement les dérives sexistes, abus sexuels voire pire, sont fréquemment auscultés. Pas en France.

Lire et voir la suite sur : http://www.mediapart.fr/journal/france/180314/la-guerre-invisible-au-grand-jour

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :